mardi 12 décembre 2017

ANNIVERSAIRE -- Décembre, un mois riche en événements....


Décembre est un mois chargé en événement marquants  dans l'histoire de la radio. Trois faits majeurs y trouvent leur place : 
- le 12 décembre 1901, Guglielmo Marconi, recevra le premier signal radio ayant traversé l'Atlantique,  
- juste à la veille de Noël 1906, Reginald Fessenden réalisera ce que nous pensons être la première émission de radio à inclure des paroles et la musique, 
- en décembre 1921, l'ARRL sponsorisera une série de tests pour voir si un signal pouvait être reçu sur l'autre rive de l'Atlantique, rééditant l'expérience de Marconi mais avec des radioamateurs. 

Le 12 décembre 1901, Guglielmo Marconi, pionnier du sans-fil italien, réussit à recevoir le premier signal radio transatlantique, transmis de Poldhu, à Cornwall, en Angleterre, à St. John's, Terre-Neuve, Canada. L'équipe de Marconi à Cornwall a transmis la lettre «S» en code Morse, et Marconi et son adjoint George Kemp l'ont entendu dans une installation installée dans la tour Cabot, à Signal Hill, à St. John's. Du côté de Cornwall, Marconi avait érigé un puissant transmetteur à éclateur alimentant une énorme antenne. L'équipe de réception a utilisé une antenne cerf-volant. L'expérience a prouvé que les signaux radio pouvaient être transmis au-delà de la ligne de l'horizon, ouvrant la porte à la communication sans fil.

À la veille de Noël 1906, l'expérimentateur Reginald Fessenden a fait ce qui a pu être la première émission de radio à inclure parole et musique. La transmission a pris naissance à Brant Rock, Massachusetts, à environ 30 miles de Boston. Selon les récits historiques, Fessenden jouait du violon - ou un enregistrement de musique pour violon - et lisait un bref verset biblique.

En 1921, l'ARRL a sponsorisé deux séries d'essais transatlantiques pour voir si les signaux de stations de radioamateurs précédemment sélectionnées pouvaient être entendus dans une station de réception à Ardrossan, en Écosse. La deuxième série a réussi, avec plusieurs stations radioamateurs entendues à minima en utilisant un équipement bien supérieur à ce qui avait été disponible à Marconi juste 20 ans plus tôt. Le 12 décembre, les signaux CW de la station officielle 1BCG, propriété de Minton Cronkhite, "ont été entendus solidement sur 230 à 235 mètres. Ce signal provenait de la station spécialement conçue et construite du Radio Club of America à Greenwich, Connecticut.

Tous ces événement feront l'objet de commémoration de la part des radioamateurs.

Clark, N1BCG, du Connecticut, fera partie de ceux qui fêteront le 96e anniversaire de la première transmission transatlantique d'ondes courtes à Greenwich, au Connecticut (voir (ICI) sur le blog) Plusieurs autres stations y participeront en établissant des contacts entre les États-Unis et l'Europe, notamment GM7VSB à Ardrossan, en Écosse.

Justin, WA1ZMS, de Forest, en Virginie, commémorera cette première diffusion audio en opérant WI2XLQ sur 486 kHz ce mois-ci, marquant le 111e anniversaire de l'accomplissement de Fessenden. Justin commencera sa transmission le 24 décembre à 1700 UTC et continuera jusqu'au 26 décembre à 1659 UTC. La station de construction artisanale de Justin est basée sur une conception d'amplificateur de puissance à oscillateur maître (MOPA) à tube à vide de 1921, utilisant un tube UV-202. L'émetteur utilise la modulation Heising AM, développée par Raymond Heising pendant la Première Guerre mondiale.  Je vous invite à écouter la transmission réalisée par Justin le 24 décembre 2013 à 12H40 UTC sur 486 kHz au format mp3 disponible sur le site US.archive.org (ICI).

Aujourd'hui, entendre des paroles, de la musiques, quoi de plus normal, même dès le plus jeune âge. Pouvons nous imaginer ce que les rares témoins de l'expérience de Fessenden ont pu ressentir lorsqu'ils ont entendu ses sons ? 

Source : ARRL  --  Wikipédia

Richard

F4CZV
73






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire non signé par un indicatif radioamateur, swl, ou votre email sera refusé. Merci