samedi 27 décembre 2014

Les stations utilitaires en ondes courtes: toujours plein de choses à écouter.


Beaucoup d'entre nous sommes devenus radioamateurs en commençant par l'écoute des ondes courtes. Bien souvent, au départ, nous avons commencé par être des auditeurs des stations de radiodiffusion internationales ou nationales. Que de bons moments passés, entre autres, à capter les stations de la bande tropicale. Puis, la curiosité aidant, nous avons découvert qu'elles n'étaient pas les seules utilisatrices du spectre HF. Les plus curieux se sont équipés de postes permettant de décoder la BLU. Il faut dire que dans les années 1970-1980 il était encore aisé d'acquérir pour un prix sympathique un récepteur de trafic militaire dans des magasins spécialisés comme, Cirque Radio, Beric, RAM, Sud avenir radio..... 

Nous avons été chanceux car il y avait de beaucoup de services qui travaillaient en clair sur les bandes HF. Qui n'a pas écouté Saint Lys Radio, les stations côtières françaises ou étrangères, aussi bien en BLU qu'en CW. L'arrivée des microprocesseurs dans la construction des décodeurs nous a facilité la tâche. Pour ma part, je me souviens avoir acquis u TONO 350 et un petit terminal vidéo chez GES, près e la Gare de Lyon à Paris pour décoder la RTTY. Je suivait ainsi les émissions de l' Agence France Presse et d'autres agences de presse, les telex maritimes.... De nos jours, ses services ont émigrés sur d'autres fréquences et d'autres modes assurant une plus grande fiabilité aux transmissions. Mais il reste plein de choses à écouter. 

Il me semble qu'avec l'arrivée du SDR et de l'informatique, les SWL d'aujourd'hui sont aussi chanceux que ceux d'hier. D'abord par le coût du matériel pour peu que l'écouteur possède un ordinateur. Soit en se connectant sur un web-sdr (lien en marge) ou pour quelques dizaines d'euros en se procurant une clé USB TNT SDR il dispose d'un récepteur de trafic tout mode couvrant les bandes HF / VHF / UHF. Il ne lui reste plus qu'à télécharger quelques programmes pour décoder pratiquement tous les modes. L'aventure peut alors commencer et l'écouteur découvre le monde des stations utilitaires. Monde passionnant, plein de surprises...Même si de nombreuses émissions sont codées, l'écoute est très instructive sur les différents modes et techniques à mettre en oeuvre pour les recevoir.De plus, il dispose aujourd'hui de l'internet pour l'aider dans ses recherches. Pour vous faciliter la tâche, je vous propose de découvrir le site "UTILITY PLANET".

Il va s'en dire que ce site est américain et en langue anglaise. Même si votre anglais est limité, vous y trouverez ce que vous rechercher. Que ce soit sur les différents modes utilisés (avec les spectrogrammes correspondants), les fréquences (bases de données), les services ( maritime, aviation, militaire), les indicatifs (base de données)  sans oublier les logiciels...Tout y est. SWL, OM,  passionnés ou débutants, ce site est pour vous. 

Bonne écoute
73
Ricahrd

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.