mardi 10 mars 2015

Une date, un homme : 10 mars 1876 - Alexander Graham Bell

Alexander Bell naquit à Edinbourg le 3 mars 1847. Son père, Alexandre Melville Bell, scientifique et écrivain, exerça dans le domaine de la physiologie et de l'élocution vocale, tout comme son grand-père, Alexandre. Sa mère, Eliza Grace Symonds, fille d'un chirurgien  de la marine royale, lui communiqua son amour pour la musique et il hérita d'elle son exactitude et sa sensibilité de l'audition. 

En 1958, il adoptera le nom de Graham, un ami de la famille, pour qui il avait une très grande admiration. C'est sous ce nom, Alexander Graham Bell qu'il inscrira son nom dans le grand livre des inventeurs. Il réalisa à cette époque, avec son ami Ben dont le père était propriétaire d'un moulin à farine, un décortiqueur pour le blé.

En 1870, après le décès de son frère aîné dû à la tuberculose - son plus jeune frère était mort en 1865 de la même maladie - la famille s'installe à  Brantford, Ontario, au Canada. L'année suivante, il enseigna à Boston dans un établissement pour les sourds.

Entre 1873 et 1876, il effectua de nombreuses expériences sur le phonautographe, le télégraphe multiple et un télégraphe parlant électrique qui deviendra le téléphone.

Il se maria en 1877 et deux filles agrandirent la famille en 1878 et 1880. En 1882, Bell devint citoyen naturalisé des Etats-Unis. En 1888, il fut l'un des membres fondateurs de la National Geographic Society et il est devint son deuxième président.


En 1885, il s'installa à Baddeck, (Canada) où, dégagé des soucis financiers grâce à l'invention du téléphone, il se consacra à ses activités d'inventeur dans des domaines aussi variés que la transmission des sons, la médecine, l'aéronautique, le génie maritime et les structures spatiales.
Il y décéda le 2 août 1922. 

Le génie inventif de Bell s'est traduit par dix-huit brevets accordés personnellement et douze qu'il a partagés avec ses collaborateurs : quatorze pour le téléphone et le télégraphe, quatre pour le photophone, un pour le phonographe, cinq pour les véhicules aériens, quatre pour des Hydravions, et deux pour une cellule de sélénium.

Mais revenons à ce jour du 10 mars 1876, jour qui allait changé bien des habitudes dans la communication entre les hommes. 

Tout à commencer en 1875 lorsqu'il fabriqua un prototype du vibraphone. L'appareil s'actionne à l'aide d'une languette de métal mobile. En mars 1876, cette languette fut remplacée par un fil plongé dans un récipient contenant de l'eau et de l'acide, améliorant ainsi la qualité du vibraphone. Le liqui a pour effet de moduler l'intensité du courant dans le fil, comme les ondes sonores dans l'atmosphère.
Le 14 février 1876, il dépose auprès de l'office des brevets des Etats-Unis une demande de brevet pour le téléphone. Celui fut accordé le 7 mars 1876 sous le numéro 174.465.

Dessin de Alexander Graham Bell
source : Library of Congress
Le 10 mars 1876, à Boston, l'appareil artisanal réalisé par Bell - le vibraphone =  réussit pour la première fois à transmettre à distance la voix de son inventeur quand les paroles humaines intelligibles sont entendues lorsque Bell appelle Watson, un de ses collaborateur:  " Mr. Watson -- Come here -- I want to see you”


Le premier central téléphonique aux Etats-Unis s'ouvre à New Haven, en 1878, sous la licence Bell Telephone. En quelques années, les centraux téléphoniques s'ouvrent dans chaque ville principale du pays. En une décennie, plus de 6.000 compagnies entrent dans le business du téléphone à travers le pays. Le 25 janvier 1915, a lieu la cérémonie inaugurale de la liaison transcontinentale et, pour lui donner plus de prestige, ce sont Bell à New York (bureau de l'American Telephone and Telegraph Company) et Watson à San Francisco, qui sont invités à effectuer le premier appel téléphonique transcontinental !

Quand Alexander Graham Bell meurt en 1922 dans sa maison d’été de Baddeck, treize millions de téléphones sont déjà vendus.

Merci de votre visite

Richard
F4CZV
73





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.