mercredi 17 décembre 2014

Une date, un homme : 17 décembre 1861 Arthur Edwin KENNELLY

Source : IEEE
Arthur Edwin Kennelly naquit le 17 décembre 1861 à Coloba, ville située dans le sud de la région de Bombay,en Inde. Il est le fils du capitaine David Joseph Kennelly, officier de marine irlandais et de Catherine Gibson Heycock qui mourut deux plus tard. Son père quitta alors la marine et ils retournèrent en Angleterre. En 1878, son père se remariât et toute la famille s'installa à Sidney, sur l'ile de Cap Breton, en Nouvelle Ecosse (Canada).

En 1878, Arthur Edwin Kennelly devint électricien en chef sur un câblier à vapeur. Il poursuivit quelques temps sa carrière en devenant électricien de bord pour la compagnie orientale du télégraphe. En 1887 il mit pied à terre pour rejoindre au USA le personnel de Thomas Edison et devint  électricien consultant pour l'Edison General Electric et les compagnies de la General Electric.Il y restera sept ans. Au cours de cette période, il travailla avec Harold P. Brown   sur l'électrocution d'animaux en vue d'élaborer une solution efficace et « humaine » d'exécution des criminels.

En 1894, il créa, avec  Edwin James Houston, la société Houston & Kennelly, spécialisée dans le génie électrique, à Philadelphie. En 1902, les autorités mexicaines le nomma pour réaliser la pose du câble Veracruz-Frontera-Campeche.  Cette même année, il orienta ses activités vers le milieu universitaire. Il commença une carrière de professeur en génie électrique à l'université d'Harvard où il enseigna jusqu'en 1930. Il fut aussi professeur de 1913 à 1924 au célèbre institut de technologie du Massachusetts. Il fut aussi, professeur en science appliquée en France de 1921 à 1922, chercheur associé à l'établissement de Carnegie entre 1924 et 1930, et le premier lecteur conférencier en électricité à la fondation Iwadareau Japon, en 1931.

Ses contributions à l'électricité furent nombreuses. En 1893, il présenta un document concernant l'impédance à l'institut américain des ingénieurs en électricité au cours duquel il exposa la première utilisation des nombres complexes pour la loi d'Ohm dans la théorie du circuit de courant alternatif.
Il écrivit avec Edwin James Houston plusieurs ouvrages : "Notes pratiques pour les étudiants électriques" - "La télégraphie sans fil et de la téléphonie sans fil" - " Lignes électriques: leur théorie, mode de construction et les utilisations" et un traité élémentaire intitulé "L'application de fonctions hyperboliques aux problèmes de génie électrique" . Un théorème mathématique lui rend d'ailleurs hommage en portant son nom.Sur le plan technique, il déposa deux brevets au Etats-Unis, celui du compteur électrique et du voltmètre électrostatique. 

Pour nous, radioamateurs, il retiendra notre attention car il fut le premier à proposer l'existence  de couches ionisées dans la haute atmosphère comme surface réfléchissante aux ondes radio-électriques permettant  la communication sans-fil sur de longue distance, notamment par l'étude des expérimentations de Marconi en 1901. Ces couches seront finalement détectées en 1925 par Edward Appleton. Elle seront baptisées "couches Kennelly-Heaviside", honorant également le physicien britannique Olivier Heaviside qui eût de son côté la même intuition que lui. 

Nous nous souviendrons également que, parmi les nombreux honneurs et décorations qu'il reçut pour sa contribution à la science, il fût décoré de la croix de Chevalier de la légion honneur en 1922. Il mourut à Boston, Massachusetts le 18 juin 1939.

« À travers la radio, j'envisage les états unis du monde. La radio uniformise les peuples de la terre, l'anglais deviendra la langue universelle parce que c'est principalement la langue de l' éther. L'aspect le plus important de la radio est son influence sociologique » [Arthur Edwin Kennelly- 1926].


Merci de votre visite
73
Richard


P.S : pour ceux  d'entre vous qui maîtrise la langue de Shakespeare,vous pouvez télécharger gratuitement sa biographie écrite par Vannevar Bush en 1940 publiée par la US National Academy of Sciences  (lien)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.