samedi 29 novembre 2014

Une date, un homme : 29 novembre 1849 - naissance de John Ambrose FLEMING

Né le 29 novembre 1849 à  Lancaster, John Ambrose Fleming était l’aîné des sept enfants d'un pasteur congrégationaliste. Sa mère lui apprit à lire et à l'age de 10 ans il entra dans une école privée où il prit gout à la géométrie. Dès son plus jeune age, il aima créer des objet et construisit des maquettes de navire. Il se fabriqua aussi un appareil photographie d'où sa passion pour celle-ci. A l'age de 13 ans il entra dans une University College School (lycée) du quartier londonien d'Hampstead. A l'issue de ses études secondaires il dut travailler pour poursuivre des études souhaitant devenir ingénieur.


Diplômé es-sciences de l'University College de Londres en 1870, il étudia également la chimie au Royal College of Science de South Kensington.Il passa son doctorat en physique-chimie  avec succès et devint assistant en mécanique à l'Université de Cambridge. Il fut ensuite premier professeur de physique et de mathématique à Nottimgham. Par la suite  il enseigna dans différentes universités dont l'Université de Cambridge, l'Université de Nottingham, et University College de Londres, où il fut le premier professeur de génie électrique.

Après se cursus universitaire, il devint ingénieur consultant dans le domaine électrique pour Edison Electrical Light Company, la toute récente Sté Ferranti tournée vers les applications du courant alternatif, , la Swan Company, et plus tard d’Edison Electric Light Company et.pour la Cie Marconi de télégraphie sans fil. En 1889 il devint conseiller scientifique de cette dernière et  travailla sur le projet d'une centrale permettant de fournir l'énergie nécessaire aux transmissions transatlantiques.

Les premiers prototypes  de la diode Fleming
source : Wikipédia
Le 16 novembre 1904, John Fleming déposa un brevet du  tube redresseur à deux électrodes qu'il appela grille oscillatrice. Ce  composant fut aussi nommé lampe à effet thermoïonique, diode à vide, « kenotron », tube thermoïonique ou redresseur de Fleming. Cette invention marque la naissance de l'électronique. Commença alors une bataille juridique avec l'américain  Lee De Forest, chaque partie revendiquant la paternité de la découverte. Ce faisant, la lutte déboucha sur la mise au point d'un autre tube par l'américain, la triode. Simultanément, Fleming contribuait à la photométrie, l’électronique, la télégraphie sans fil (radio), et les mesures électriques. Il lança le terme de « facteur de puissance » pour décrire la puissance efficace du courant alternatif.

La diode de Fleming imprima son élan à l'industrie électronique. Elle équipa les récepteurs radio et les radars pendant des décennies jusqu'à ce qu'elle soit remplacer par des composants électroniques
solides.N'oublions pas que les tubes ont été massivement utilisés jusqu'à l'arrivée du transistor en 1970. Il s'éteignit dans sa maison de Sidmouth (Devon) le 18 avril 1945 à l'age de 95 ans.

Merci de votre visite
73
Richard



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.